les Varègues, peuple viking appelés par les tribus russes pour leur donner un ordre et un Etat, imposent un chef Rurik à Novgorod, c'est le descendant de celui-ci qui devient Prince de Kiev. Cette version, très germanique, est contestée par les historiens russes, qui concèdent toutefois que la dynastie des Rurik fut bel et bien à l'origine d'un rassemblement des peuples slaves orientaux. Au XIIIe siècle, les invasions mongoles et d'autres peuples asiatiques vont imposer la vassalité du jeune royaume à la Horde d'Or ; pour deux siècles voici la Russie en situation de dépendance et même Alexandre Nevski, héros des victoires contre les Chevaliers Teutoniques et autres menaces germano-baltes, ne peut que composer avec les Khans mongols.

Play